Présentation

 

Je m’appelle Dimitri Paccaud. Je viens d'Aigle en Suisse romande. Je suis titulaire d'un Master en sociologie des problèmes sociaux et en sciences des religions et d'un autre en français langue étrangère.

 

Au niveau professionnel, j'ai travaillé au Bangladesh et en Géorgie pour des ONG dans le domaine de la recherche en sciences sociales. Je suis également devenu prof de français et ai enseigné en Russie (Caucase du Nord) ainsi qu'en Mongolie. En Suisse, j'ai travaillé comme assistant social.    

 

Ce parcours un peu atypique me permet de parler plus ou moins sept langues dont le russe et le mongol (mais quand j'en apprends une, j'ai la fâcheuse tendance à en oublier une autre). 

 

Le projet de voyager à vélo pour une durée indéterminée a germé dans mon esprit depuis une quinzaine d’années : Partir pour découvrir, apprendre et se laisser transformer. Une quête dont le chemin est le but.

 

Le vélo n'est pas une fin en soi mais un moyen pour mieux se connaître et aller à la rencontre de l'altérité parce qu'il permet, si facilement, de sortir des sentiers battus tant intérieurs qu'extérieurs. Sans effort, l'esprit serait mal préparé pour rencontrer l'autre; sans lenteur, il n'en aurait pas le temps. A l'instar d'un pèlerin au long court, pas un jour ne se passe sans de nouvelles réflexions enrichissantes et des sensations enivrantes. Je me surprends, à l'ère du tourisme de masse, de me retrouver si vite seul, sans autre voyageur à l'horizon pendant des semaines à peine après avoir quitté un centre-ville réputé.

 

Mon parcours ne tente pas de relier des lieux considérés comme incontournables. Je privilégie les petites choses du quotidien, la découverte de l’autre et le partage d’émotions. Je m’intéresse particulièrement aux cheminements atypiques, notamment religieux, de ceux qui par choix ou par héritage assument un mode de vie différent.

 

Après avoir zigzagué à travers l’Europe de l’Est, la Turquie, les ex-républiques soviétiques du Caucase et de l’Asie centrale, la Mongolie m'a dévoilé ses charmes pendant presque deux ans, l'occasion rêvée pour s'immerger dans une culture asiatique et en apprendre la langue.

 

Ma période mongole achevée, j'ai repris la route pour me diriger certainement vers le Bangladesh via l'Asie centrale et l'Iran.

 

Itinéraire réalisé à vélo en Asie jusq'à fin 2018. Parcours prévu en vert

Itinéraire réalisé en Europe (été et automne 2015)

Ensemble des itinéraires réalisés en Europe